Le profit ne passe jamais avant l'honnéteté:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le profit ne passe jamais avant l'honnéteté:

Message  Lardanthael le 06.04.12 14:17

L'histoire de Khaz et Naugh
On raconte de par la Foret Noire,l'histoire de deux nains venant du Mont Solitaire.L'un d'eux brave et courageux à la tache fut envoyé par son clan afin de prospecter proche d'une rivière et se nommait Khaz.Pour son malheur il fut accompagné par un de ses cousins,plus méchant qu'un loup et fainéant comme un gobelin,portant le non de Naugh.Ainsi les deux parents s'installèrent où l'on disait-on,se trouvaient quelques filons de métaux précieux.
Quelle aubaine se disait Khaz,son nom serait inscrit dans la pierre et il ferait à jamais la renommée de ses pairs.
Ainsi il construisit une chaumière;mais aussi tôt finie que son cousin s'en fit propriétaire;prétextant son age avancé sur celui de son cadet.Mais Khaz;le cœur sur la main n'en voulut pas le moindre du monde a son cousin, trop content de lui faire plaisir en lui cédant la demeure.
Ainsi les semaines,les mois passèrent.Mais malgré les efforts acharnés de Khaz,celui-ci ne trouvait que de la pierre,ce que Naugh ne manquait pas de lui rappeler par des reproches amers même si lui ne passait ses journées et ses nuits qu'à se reposer.
Mais alors que Khaz,par un beau matin,se promenait dans le lopin de terre,il vit briller à l'orée du bois un énorme rocher révélant un gisement aux mille éclats,se trouvant près d'un ruisseau masqué par les arbres.Fou de joie,il revint chercher ses outils;haches,masses et tout le toutime,le tout sous la surveillance de son haineux cousin qui se prélassait a l'ombre d'un pin.
Décidé à en extraire les richesses il tapa fort et si bien que le fer de sa hache se brisa et vint s'abimer dans le courant.Alors son cousin, qui l'avait suivi,lui cria
-Imbécile que tu es,tu as perdu la seule chose utile que nous ayons.Comment allons nous couper le bois pour se chauffer cet hiver ? Il ne te reste plus qu'à aller la chercher,pauvre sot.
Laissant seul Khaz désabusé et penaud;le grognon revint près du fourneau.
Khaz ne savait que faire;lui un nain n'aimait pas les rivières et y nager était une chose insurmontable à faire...même pour un fer de hache.
-Oh! misère,que vais-je faire?Les montagnes sont loin et l'hiver aura tôt fait de tuer mon cher cousin.
-Oh! quel idiot je suis.Moi qui rêvait de gloire,ne crée que des ennuis!
De là,un esprit des eaux entendant les lamentations,prit la forme d'un vieil homme.
-Ola,brave Nain, te voila bien penaud,le regard perdu vers ce ruisseau.Dis moi ton malheur,je pourrai peut être t'aider?
De là Khaz de lui expliquer et au vieil homme de plonger dans le courant.A bout d'un instant celui-ci réapparut avec en main non pas le fer de la hache de Khaz,mais une toute brillante d'or au rayon de Soleil.
-Est-ce cela que vous cherchez?ami Nain?
Khaz regarda la cognée et fit non de la tête.-Oh celle-ci est fort jolie mais ce n'est point la mienne.
-Soit! dit le vieil homme ,j'y retourne.
Et comme à la première fois plongea la tête dans l'eau et en ressorti une lame cette fois tout en argent blanc.
-Est-ce celle-ci? ami Nain?Reposant la même question.Khaz vit la belle cognée d'argent mais fit non de nouveau,de la tête.
-Non, non vieil homme celle-ci n'est point la mienne!
Et l'homme remit la tête sous l'eau,pour en ressortir cette fois avec le vieux fer de hache de Khaz.
-Alors serait-ce celle-ci? ami Nain ?
khaz fit Oui de la tête.-Oh!,oui c'est bien celle-ci,ma bonne cognée dans l'eau tombée...
Pour tout reponse le vieil homme sorti de l'eau et sourit au Nain.-Tu es un Nain honnête,mon ami.D'autres auraient choisi la cognée d'or au premier regard,pour ta peine,je vais te récompenser.Le vieil homme montra sur le rocher un gros sac rempli de pépites d'or qu'il offrit a Khaz,avant de s’éloigner.
Tout heureux de son aventure il revint a la chaumière où bien sur l'attendait son horrible cousin.
-Oh; cousin,vois ce que je ramène....Voyant le sac plein d'or celui-ci voulu des explications et comme tout bon nain Khaz ne se fit pas prier pour cela.Mais une fois l'histoire narrée,Naugh ne pu s’empêcher que réprimander Khaz une fois de plus.
-Tu es plus sot qu'un sot mon cousin;A quoi bon dire la vérité,tu aurais pu ainsi gagner cognée et sac d'or sans que ce vieux fou ne le sache!
Sur ces mots les deux allèrent se coucher.
A l'aube,Naugh, profitant du sommeil de son cousin,lui prit ses affaires et alla au bord du ruisseau.Abimant tant la hache que celle-ci se rebrisa et le fer tomba dans l'eau.Mimant son désespoir,il attendit la venue du vieil homme;celui-ci vint comme la veille et reposa les mêmes questions.Cela était fait,à Naugh de mentir ,au vieil homme de plonger.Quand celui-ci montra la cognée d'or,le nain mal avisé lui répondit:-Oui,c'est celle-ci,ma belle,ma bonne hache...
le vieil ermite regarda,un instant le nain,d'un air triste et lui dit:-Alors venez la chercher,ainsi m'aiderez vous a remonter sur la rive.
Mais à peine Naugh eu posé la main sur la cognée,que le vieil homme reprit sa forme originel et entraina le mauvais nain vers son premier et dernier bain.En , avant de le noyer:-Vous avez préféré l'or à l’honnêteté,voici votre récompense....
Car,voici la morale de cette histoire et chacun à le savoir;Bien mal acquis ne profite jamais
avatar
Lardanthael

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum