Une douce torpeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une douce torpeur

Message  Farahil Hawthorn le 02.05.12 14:21

La nuit claire , refletait l'image de la lune sur la surface de l'étang éclairant le visage de Faerdan .
Pour la première fois depuis fort longtemps , celui-ci semblait appaisé.
Le coeur léger , il s'était étendu sur l'herbe humide face à la surface miroitante de l'eau.
Apposés sur une planche de bois, un morceau de parchemin et une plume semblaient flotter dans l'air frais .
Il se sentait à présent plus fort , invincible , fort de ce sentiment qu'il connaissait réellement pour la première fois.
Depuis fort longtemps , il la désirait , il l'aimait en secret , enfin il avait osé et son coeur se sentit joyeux lorsqu'il comprit que ces sentiments étaient partagés, et qu'elle lui avait avoué a demi mots.
Enfin le bonheur était à sa porte.............
Lentement il apprit à la connaitre, à l'apprécier et à l'aimer , cachant ses sentiments .
Elle , si belle , telle une étoile à son coeur , telle Elbereth illuminant la noirceur du monde .
Jamais plus il n'en aimerait une autre , son coeur , son âme lui appartenait à tout jamais , un amour inflexible , que rien ne pourrait abattre.
La vie est étrangement faite pensa t'il..........
Lentement , il prit sa plume et coucha sur le parchemin ces quelques mots:

Chaque jour nous sommes condamnés
A ne montrer qu' une amitié.
Seule la nuit est notre alliée,
Face à la lune nous pouvons nous aimer.

Tu es si douce, si jolie,
Quand je te touches, je suis en vie,
Telle Elbereth , tu illumines ma vie
Loin de toi je me languis

Que j' aimerai pouvoir crier,
Tout mon Amour pour toi
Mes pensées et mon coeur s'envolent vers toi,
Mon coeur ne vit plus que pour t'aimer .

Chaque jour j'ai appris à te connaitre
Au fur et à mesure mon amour s'est vu naitre
Ton visage enchante mon coeur
Ton regard azur apaise mes peurs


Ces mots sont pour toi, étoile de ma vie,
A jamais je veillerais sur toi , et ferait fuir tes peurs
Et plus jamais ton coeur ne sera meurtris.
Et plus jamais tu ne connaitras ni l'abandon, ni le malheur


Faerdan, posa sa plume et se laissa porter par la brise légère puis ferma les yeux.....
avatar
Farahil Hawthorn

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 01/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum